Publié le 7 Novembre 2015

Une tradition du déluge

Le déluge selon les Nénètses

De nombreux peuples ont conservés jusqu'à aujourd'hui des traditions orales sur le déluge (voir l'article sur ce sujet).


Les Nénètses, peuple nomade de la Toundra

Ils sont un peuple d'environ 41000 personnes et occupent une superficie qui s'étend du nord-ouest
de la Sibérie, de la côte arctique, jusqu'à 1000 km à l'intérieur des terres.


La rencontre de 2 anciens Nénètses nous a laissé une impression étonnante. L'un était âgé de 97 ans,
l'autre de 102 ans...Ils nous ont raconté :
« Il y a très longtemps, la Terre était habitée par des hommes fiers et orgueilleux. A cause de leur impudence, le DIEU Trés-Haut était en colère et Il envoya une grande vague pour purifier la Terre de la maladie de l'orgueil.

Pris de panique,les hommes se firent des radeaux, mais seuls quelques-uns survécurent sur un seul radeau. On les appelait « Nobtyn joch », c'est-à-dire les hommes arrivés en nageant. Tous les hommes d'aujourd'hui, y compris les Nénètses, sont issus de ces quelques humains. »

c'est incroyable que la véracité de la Bible soit confirmée ainsi aux confins de la Terre ! L'histoire de ces hommes qui nagent n'est rien de moins que le déluge, événement transmis de génération en génération parmi les Nénètses.

Valéry Balachov « Le messager de la paix

Voir les commentaires

Rédigé par paix

Repost 0