Publié le 26 Juin 2014

Un sacré moustique !

Découverte d’un fossile de moustique de 46 millions d’années contenant du sang


Le Monde 16 octobre 2013

 
Jurassic Park est-il en passe de devenir réalité ? Pour la première fois, des scientifiques ont réussi à mettre la main, dans le nord du Montana, sur un moustique vieux de 46 millions d'années, préservé dans un bloc d'argile et dont l'abdomen contient encore du sang.


La découverte a été faite en réalité il y a près de trente ans par un chasseur de fossiles amateur, étudiant en géologie, qui avait conservé son précieux butin dans son sous-sol pendant toutes ces années. Ce n'est que bien plus tard que Dale Greenwalt, un bénévole du service paléobiologie au Musée national d'histoire naturelle, à Washington D.C., s'est lancé dans un projet de collecte de fossiles. Après des années à récolter les précieux prélèvements, et 14 différentes espèces d'insecte ainsi collectées, il a finalement trouvé la trace des fossiles de Kurt Constenius, qui a décidé de donner au musée l'ensemble de sa collection personnelle.


Et la chasse au trésor en valait la peine, explique le site Internet The Smithsonian. "J'ai immédiatement remarqué que ce fossile-là avait une particularité", explique Dale Greenwalt. Le spécimen,largement décrit dans un article publié par Proceedings of the National Academy of Sciences, est piégé dans un bloc de pierre – et non d'ambre, comme l'avait imaginé l'auteur de Jurassic Park, Michael Crichton. Et, malheureusement pour les fans de la saga, le moustique n'est pas assez vieux pour avoir un jour dans son existence piqué la peau d'un dinosaure.


Mais de longues analyses menées par le laboratoire du musée montrent la présence de fer et d'hème, caractéristiques du sang. Les scientifiques sont cependant incapables d'analyser l'origine de ce sang préservé durant des millions d'années. L'ADN se dégrade, en effet, bien trop rapidement pour livrer ses secrets 46 millions d'années après. D'après une étude récente, l'ADN ne pourrait être analysable que pendant cinq cent vingt et un ans, s'il est conservé dans des conditions idéales. Recréer Jurassic Park est donc encore une douce utopie.


Commentaire de Pierre Danis


Il faut avoir une foi énorme, ou plutôt une crédulité formidable pour croire que du sang peut se conserver 46 millions d’années. Ça défie le bon sens le plus élémentaire…
On est prêt à tout pour justifier le mythe de l’évolution, et rejeter la notion d’un Créateur intelligent.

 

Buddy est un chanteur qui croit fermement au récit biblique de la création en 6 jours.

Voir les commentaires

Rédigé par Le monde

Publié dans #fossiles

Repost 0